Les vertus sant¨¦ du th¨¦

Par Juliette Pouyat - Journaliste scientifique Publi¨¦ le 06/11/2012 Mis ¨¤ jour le 09/06/2022
Article

Le th¨¦ poss¨¨de de nombreuses vertus pour la sant¨¦. Voici ses principales, selon la science.

Apparu en Chine vers l'an 600 et bu depuis des mill¨¦naires, le th¨¦ est devenu une boisson tr¨¨s populaire. Sa richesse en antioxydants est bien connue mais il poss¨¨de d'autres vertus. Bien plac¨¦ dans le palmares des boissons?les plus couramment consomm¨¦es dans le monde, il fait le bonheur de ses producteurs. A tel point que l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture pr¨¦voit une hausse annuelle de la?production de th¨¦ vert de?7,5 %. On atteindrait 3,6 millions de tonnes en 2027. Pourtant, si l'on en boit beaucoup, on connait peu ou mal tous ses bienfaits.?

Tous les th¨¦s, qu¡¯ils soient blanc, vert, noir, oolong viennent d¡¯une plante appel¨¦e Camellia sinensis. Les diff¨¦rences tiennent au degr¨¦ de fermentation (oxydation enzymatique) des feuilles?: dans le th¨¦ noir ce processus est totalement accompli, alors qu¡¯il est interrompu tr¨¨s t?t dans le th¨¦ vert, en exposant les feuilles ¨¤ la chaleur. Les th¨¦s blanc et oolong correspondent ¨¤ des ¨¦tats interm¨¦diaires.

Tous les th¨¦s sont cependant riches en flavono?des, des compos¨¦s appartenant ¨¤ la grande famille des polyph¨¦nols. ??Les flavono?des repr¨¦sentent un tiers du poids de la feuille de th¨¦, ce qui est tr¨¨s ¨¦lev¨¦, quand on consid¨¨re que le th¨¦ n¡¯am¨¨ne pratiquement pas de calories?? explique le Pr Jeffrey Blumberg (Tufts University, Boston). La teneur en flavono?des, et donc les b¨¦n¨¦fices qui lui sont associ¨¦s, varie cependant consid¨¦rablement selon les r¨¦gions de production, les vari¨¦t¨¦s, le traitement des feuilles et la mani¨¨re dont le th¨¦ est infus¨¦. Malgr¨¦ tout, le th¨¦ peut ¨ºtre consid¨¦r¨¦ comme une boisson favorable ¨¤ la sant¨¦ m¨ºme s¡¯il ne faut pas en attendre des miracles.

Il est favorable ¨¤ la sant¨¦ cardiovasculaire

Le th¨¦ contribue ¨¤ la souplesse des art¨¨res et ¨¤ la fluidit¨¦ du sang. Les ¨¦tudes ¨¦pid¨¦miologiques montrent que par rapport aux non buveurs, les buveurs de th¨¦ ont moins d¡¯hypertension?; leur risque d¡¯accident vasculaire est r¨¦duit. Dans une ¨¦tude contr?l¨¦e en double aveugle, des volontaires souffrant d¡¯hypertension ont bu une tasse de th¨¦ noir par jour?; leurs pressions diastolique et systolique s¡¯est abaiss¨¦e (1). Ces b¨¦n¨¦fices ont ¨¦t¨¦ maintenus, m¨ºme en pr¨¦sence d¡¯aliments gras et sucr¨¦s qui ont tendance ¨¤ faire se contracter les vaisseaux sanguins. D'autres ¨¦tudes ont trouv¨¦ des r¨¦sultats similaires.

Il est bon pour la sant¨¦ osseuse

Plusieurs ¨¦tudes ont observ¨¦ le lien entre la densit¨¦ min¨¦rale osseuse (un marqueur de la sant¨¦ de nos os) et la consommation de th¨¦. En 2007, des chercheurs rapportaient que les femmes m¨¦nopaus¨¦es qui boivent r¨¦guli¨¨rement du th¨¦ semblent conserver des os en bonne sant¨¦ pendant plus longtemps (2). Une autre ¨¦tude a ensuite suivi un groupe de 171 femmes m¨¦nopaus¨¦es souffrant d'ost¨¦op¨¦nie (qui pr¨¦c¨¨de l'ost¨¦oporose) qui ont ¨¦t¨¦ assign¨¦es en double-aveugle et de mani¨¨re al¨¦atoire soit ¨¤ prendre 500 mg de polyph¨¦nols de th¨¦ vert, soit ¨¤ effectuer 3 s¨¦ances d'une heure par semaine de Tai Chi, soit les deux en m¨ºme temps, soit, encore, ¨¤ prendre un placebo, le tout pendant 6 mois. Au terme de l'¨¦tude les femmes qui ont pris le th¨¦ vert et/ou qui ont fait du Tai Chi ont vu leur densit¨¦ min¨¦rale osseuse et leur force musculaire augmenter (3), deux param¨¨tres qui pourraient prot¨¦ger des fractures. Le th¨¦ agirait en r¨¦duisant le stress oxydant et l¡¯inflammation, ¨¤ l¡¯origine d¡¯une perte de masse osseuse et de masse musculaire.

Attention ¨¤ la fluorose
Le th¨¦ est une source importante de fluor. Une consommation trop importante est possible si vous ¨ºtes un amateur de th¨¦, en particulier en conjonction avec les autres sources de fluor (dentifrices, eau du robinet, etc.). L'intoxication au fluor s'appelle la fluorose. Lorsque celle-ci touche le squelette peuvent appara?tre des douleurs articulaires et des fractures malgr¨¦ une densit¨¦ min¨¦rale osseuse ¨¦lev¨¦e. Surveillez donc vos apports en fluor ou? consultez notre article "Comment ¨¦viter d'avaler trop de fluor lorsqu'on aime le th¨¦".

Il pourrait am¨¦liorer vos performances intellectuelles

La consommation r¨¦guli¨¨re de th¨¦ (3 ¨¤ 4 tasses par jour) est associ¨¦e ¨¤ un moindre d¨¦clin des performances intellectuelles avec l'?ge (4). Bien que les chercheurs ne sachent pas avec certitude quelle(s) substance(s) du th¨¦ serait responsable de ces effets, ils soup?onnent fortement les flavono?des d'en ¨ºtre responsables, via une am¨¦lioration du flux sanguin c¨¦r¨¦bral. Le b¨¦n¨¦fice serait identique ¨¤ celui du caf¨¦ mais sans les effets n¨¦gatifs de la caf¨¦ine qui peut provoquer des troubles du sommeil (5).

Il pourrait prot¨¦ger du cancer

Plusieurs ¨¦tudes d'observation ont montr¨¦ que les consommateurs de th¨¦ ¨¦taient moins susceptibles de d¨¦velopper un cancer (6, 7). Ce b¨¦n¨¦fice serait proportionnel ¨¤ la dose consomm¨¦e avec une diminution du risque pouvant atteindre 41% pour les personnes qui boivent 10 tasses par jour comparativement ¨¤ ceux qui en boivent moins de 3. Les propri¨¦t¨¦s anticancer du th¨¦ ont par ailleurs ¨¦t¨¦ mises en ¨¦vidence au cours d'¨¦tudes en laboratoire (8) et semblent concerner plus particuli¨¨rement le th¨¦ vert, gr?ce ¨¤ ses polyph¨¦nols. Le th¨¦ noir, plus consomm¨¦ en Europe, semble moins protecteur. La consommation r¨¦guli¨¨re de th¨¦ vert serait particuli¨¨rement protectrice du cancer du c?lon et probablement du cancer de la peau (9, 10) mais aussi des cancers du poumon, de la prostate et du sein (11).

Pour le Pr Alice Bender (American Institute for Cancer Research) toutefois,?"dans les ¨¦tudes exp¨¦rimentales, les compos¨¦s du th¨¦ apparaissent tr¨¨s prometteurs pour lutter contre le cancer. Ils agissent comme antioxydants, ralentissent la croissance des tumeurs et favorisent la mort des cellules canc¨¦reuses. Mais les preuves chez l¡¯homme sont encore trop limit¨¦es pour tirer des conclusions fermes sur le risque de cancer.??

Il aide les malades de l'h¨¦mochromatose

L'h¨¦mochromatose est une maladie caract¨¦ris¨¦e par une surcharge en fer de l'organisme provoquant alors des l¨¦sions souvent irr¨¦parables au niveau des organes. Le principal traitement consiste ¨¤ effectuer des phl¨¦botomies (saign¨¦es) pour ¨¦liminer un surplus de fer. Une ¨¦tude clinique a montr¨¦ que la consommation de th¨¦ au cours des repas diminue l'absorption du fer et permet ainsi d'espacer les s¨¦ances de phl¨¦botomies, am¨¦liorant alors la qualit¨¦ de vie des malades (12).

Il peut aider ¨¤ maigrir (modestement)

Les compos¨¦s du th¨¦ activent la thermogen¨¨se c'est-¨¤-dire l'ensemble des m¨¦canismes qui permettent le maintien de notre temp¨¦rature corporelle et conduisent ¨¤ ??br?ler?? des graisses de r¨¦serve. La caf¨¦ine augmente l¨¦g¨¨rement la thermog¨¦n¨¨se et le d¨¦stockage des graisses, mais ??l¡¯association caf¨¦ine-flavono?des du th¨¦ (cat¨¦chines) est beaucoup plus efficace pour favoriser la d¨¦pense d¡¯¨¦nergie et l¡¯oxydation des graisses, m¨ºme si l¡¯effet reste limit¨¦, soit 100 calories ¨¦limin¨¦es par jour, l¡¯¨¦quivalent de 1,3 kg?perdus en 3 mois??, selon le Rick Hursel (Universit¨¦ de Maastricht, Pays-Bas). Cette d¨¦pense d'¨¦nergie suppl¨¦mentaire peut aider ¨¤ perdre un peu de poids comme l'ont montr¨¦ plusieurs ¨¦tudes, en particulier au niveau de la taille (13, 14).

Lire : Le th¨¦ vert fait-il maigrir ?

Il existe ¨¦galement des compl¨¦ments alimentaires qui combinent les polyph¨¦nols du th¨¦ vert (¨¦pigallocat¨¦chine gallate ou ECGC) et de la caf¨¦ine, mais ils sont d¨¦conseill¨¦s aux enfants, aux femmes enceintes et lorsqu¡¯existe un facteur de risque cardiovasculaire.

Par ailleurs, il n'existe pas de preuves assez significatives des effets du th¨¦ sur les sensations de faim et de sati¨¦t¨¦, les ¨¦tudes restant encore contradictoires ¨¤ ce sujet (15).

Il peut ¨ºtre utile?contre le diab¨¨te de type 2

La consommation de th¨¦ peut ¨ºtre une strat¨¦gie prometteuse pour pr¨¦venir et traiter le diab¨¨te et ses complications en r¨¦gulant l'absorption et le m¨¦tabolisme du glucose, en contr?lant le niveau de glucose postprandial et en am¨¦liorant la r¨¦sistance ¨¤ l'insuline. En effet, la consommation de th¨¦ noir semble r¨¦duire significativement le niveau d¡¯h¨¦moglobine glyqu¨¦e chez les patients diab¨¦tiques, quant au th¨¦ vert il pourrait aider ¨¤ pallier les diab¨¨tes induits par une alimentation trop riche en graisses (16).

Il prot¨¨ge le foie

L¡¯effet h¨¦pato-protecteur du th¨¦ est le r¨¦sultat de son action sur le stress oxydatif en am¨¦liorant le syst¨¨me de d¨¦fense antioxydant, en inhiber l'inflammation, il parvient ¨¤ bloquer la destruction des cellules du foie, ¨¤ r¨¦guler le m¨¦tabolisme des lipides, ¨¤ pr¨¦venir la st¨¦atose h¨¦patique et la fibrose. Dans une ¨¦tude, la consommation d¡¯extrait de th¨¦ vert chez des personnes atteintes de la maladie du foie gras, a permis de r¨¦duire les taux de transaminases anormalement ¨¦lev¨¦s dans ce type de maladie (16).?

Il est un alli¨¦ contre le stress

La consommation r¨¦guli¨¨re de th¨¦ pourrait aider ¨¤ se remettre plus facilement et rapidement d'une p¨¦riode de stress. Certes,?le?le rituel et le contexte g¨¦n¨¦ralement apaisants dans lesquels est consomm¨¦ le th¨¦, aident. Cependant,?des ¨¦tudes confirment?l'effet relaxant?du th¨¦. ?Sur un panel de consommateurs de th¨¦ noir, le?taux de cortisol, l'hormone du stress, retombe ¨¤ 53% une heure apr¨¨s le stress, contre 73% chez les personnes qui n'ont pas bu de th¨¦. Mais d'o¨´viennent ces vertus apaisantes ???Le th¨¦ renferme un acide amin¨¦ appel¨¦ L-Th¨¦anine qui peut aider ¨¤ r¨¦duire stress et anxi¨¦t¨¦ en diminuant le cortisol et en augmentant l¡¯activit¨¦ d¡¯un neurotransmetteur calmant appel¨¦ GABA. D'apr¨¨s un?article de Pharmacology Research de 2019, laconsommation journali¨¨re?de 200 ¨¤ 400 mg de L-Th¨¦anine (l'¨¦quivalent de 8 ¨¤ 16 tasses de th¨¦),??aurait des effets b¨¦n¨¦fiques pour lutter contre le stress et l'anxi¨¦t¨¦.?

A lire sur ce sujet : Je r¨¦siste mieux au stress par?Ang¨¦lique Houlbert,Christophe Carrio,Dr David O¡¯Hare, Dr?Philippe W¨¹thrich

Il agit favorablement sur le microbiote intestinal

Ce sont les polyph¨¦nols du th¨¦ qui ont un impact positif sur la composition du microbiote en agissant comme des pr¨¦biotiques (les fibres qui nourrissent les bonnes bact¨¦ries dans l'intestin). Leur capacit¨¦ ¨¤ influencer la pr¨¦sence des bonnes bact¨¦ries dans l¡¯intestin pourrait expliquer les multiples b¨¦n¨¦fices sant¨¦ du th¨¦ notamment son action? minceur. Les polyph¨¦nols du th¨¦ induisent la prolif¨¦ration des Bifidobacterium spp. et des Lactobacillus/Enterococcus spp. et inhibent les Bacteroides-Prevotella et Clostridium histolyticum (17).

Pour bien pr¨¦parer votre th¨¦ en pr¨¦servant toutes ses qualit¨¦s nutritionnelles, lire?Comment pr¨¦parer et boire le th¨¦?(abonn¨¦s)

R¨¦f¨¦rences
  1. Grassi D, Draijer R, Desideri G, Mulder T, Ferri C. Black tea lowers blood pressure and wave reflections in fasted and postprandial conditions in hypertensive patients: a randomised study. Nutrients. 2015;7(2):1037¨C1051. Published 2015 Feb 4. doi:10.3390/nu7021037
  2. Devine A, Hodgson JM, Dick IM, Prince RL. Tea drinking is associated with benefits on bone density in older women. Am J Clin Nutr. 2007 Oct;86(4):1243-7.
  3. Shen CL, Chyu MC, Yeh JK, Zhang Y, Pence BC, Felton CK, Brism¨¦e JM, Arjmandi BH, Doctolero S, Wang JS. Effect of green tea and Tai Chi on bone health in postmenopausal osteopenic women: a 6-month randomized placebo-controlled trial. Osteoporos Int. 2012 May;23(5):1541-52.
  4. Song J, Xu H, Liu F, Feng L. Tea and cognitive health in late life: current evidence and future directions. J Nutr Health Aging. 2012 Jan;16(1):31-4.
  5. Hindmarch I, Rigney U, Stanley N, Quinlan P, Rycroft J, Lane J. A naturalistic investigation of the effects of day-long consumption of tea, coffee and water on alertness, sleep onset and sleep quality. Psychopharmacology (Berl). 2000 Apr;149(3):203-16.
  6. Yang C, Chung J, Yang G, Chhabra S, Lee M. Tea and tea polyphenols in cancer prevention. J Nutr 130: 472S¨C478S, 2000.
  7. Nakachi K, Matsuyama S, Miyake S, Suganuma M, Imai K. Preventive effects of drinking green tea on cancer and cardiovascular disease: epidemiological evidence for multiple targeting prevention. Biofactors 13: 49¨C54, 2000.
  8. Ahmad N, Mukhtar H. Green tea polyphenols and cancer: biologic mechanisms and practical implications. Nutr Rev 57: 78¨C83, 1999.
  9. Bushman J. Green tea and cancer in humans: a review of the literature. Nutr Cancer 31: 151¨C159, 1998.
  10. Hakim I, Harris R, Weisgerber U. Tea intake and squamous cell carcinoma of the skin: Influence of type of tea beverages. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 9: 727¨C731, 2000.
  11. Khan N, Mukhtar H. Tea Polyphenols in Promotion of Human Health. Nutrients. 2018;11(1):39. Published 2018 Dec 25. doi:10.3390/nu11010039.
  12. ?Kaltwasser J, Werner E, Schalk K, Hansen C, Gottschalk R, Seidl C. Clinical trial on the effect of regular tea drinking on iron accumulation in genetic haemochromatosis. Gut 43: 699¨C704, 1999.
  13. Hursel R, Westerterp-Plantenga MS. Green tea catechin plus caffeine supplementation to a high-protein diet has no additional effect on body weight maintenance after weight loss. Am J Clin Nutr. 2009 Mar;89(3):822-30.
  14. Ying Zhang et al. Effects of catechin-enriched green tea beverage on visceral fat loss in adults with a high proportion of visceral fat: A double-blind, placebo-controlled, randomized trial, Journal of Functional Foods, Volume 4, Issue 1, January 2012, Pages 315-322, ISSN 1756-4646, 10.1016.
  15. Johann Stuby and al. Appetite-Suppressing and Satiety-Increasing Bioactive Phytochemicals: A Systematic Review.Nutrients. 2019 Sep; 11(9): 2238.
  16. Guo-Yi Tang and Al. Health Functions and Related Molecular Mechanisms of Tea Components: An Update Review.Int J Mol Sci. 2019 Dec; 20(24): 6196.
  17. Liu, Y.-C., Li, X.-Y., & Shen, L. (2019). Modulation effect of tea consumption on gut microbiota. Applied Microbiology and Biotechnology. doi:10.1007/s00253-019-10306-2

La s¨¦lection

Publicit¨¦

Les meilleurs livres et compl¨¦ments alimentaires s¨¦lectionn¨¦s pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

D¨¦couvrir la boutique logo Nutrivi

A d¨¦couvrir ¨¦galement

Back to top