Moins de reflux et de troubles digestifs quand on supprime les ¨¦dulcorants

Par Thierry Souccar - Journaliste et auteur scientifique, directeur de laNutrition.fr Publi¨¦ le 18/09/2014 Mis ¨¤ jour le 21/06/2022
Actualit¨¦

L¡¯aspartame, le sucralose et la saccharine, de ? faux ? sucres utilis¨¦s dans de nombreux aliments ou boissons interf¨¨rent avec le microbiote intestinal, augmentant ainsi le risque de troubles digestifs, d¡¯intol¨¦rance au glucose et de maladie m¨¦tabolique.

 

Notre experte : Dre Martine Cotinat, gastro-ent¨¦rologue, auteure de Soignez le reflux naturellement

Pourquoi c¡¯est important

Les ¨¦dulcorants de synth¨¨se non caloriques (aspartame, ac¨¦sulfame K, saccharine, sucralose¡­) sont des sucres artificiels qui ont un fort pouvoir sucrant sans apporter de calories. Ils sont omnipr¨¦sents dans les produits dit "lights", aliments ou boissons. Ces ¨¦dulcorants n'ont jusqu'ici pas fait la preuve qu'ils aident ¨¤ perdre du poids. La consommation r¨¦guli¨¨re d¡¯¨¦dulcorants augmente le risque de r¨¦sistance ¨¤ l¡¯insuline et pourrait donc favoriser le diab¨¨te de type 2. Une grande ¨¦tude men¨¦e sur plus de 60?000 femmes a montr¨¦ que la consommation de?boissons sucr¨¦es light ¨¦tait associ¨¦e ¨¤ un?risque de diab¨¨te?multipli¨¦ par deux.

De plus, la consommation d'¨¦dulcorants est associ¨¦e dans des ¨¦tudes ¨¤ une augmentation des sympt?mes de troubles gastro-intestinaux fonctionnels, dit le Dr Martine Cotinat, puisque le microbiote intestinal peut m¨¦taboliser les ¨¦dulcorants non absorb¨¦s, ce qui entra?ne des changements dans les habitudes intestinales. Par ailleurs, dit-elle, la consommation d'¨¦dulcorants pourrait modifier les hormones capables de r¨¦guler le transit intestinal.
Les troubles gastro-intestinaux fonctionnels comprennent le syndrome du c?lon irritable, la dyspepsie fonctionnelle, la constipation fonctionnelle, la diarrh¨¦e et le reflux gastro-?sophagien (RGO). Ce sont des affections r¨¦currentes qui repr¨¦sentent au moins 30?% des consultations en gastro-ent¨¦rologie.

Les ¨¦dulcorants favorisent les troubles gastro-intestinaux fonctionnels

Une ¨¦tude ¨¦valuant les sympt?mes gastro-intestinaux chez des animaux de laboratoire a montr¨¦ que les lapins nourris avec 750 ¨¤ 1000 mg/kg/jour de sucralose d¨¦veloppent des sympt?mes gastro-intestinaux, par rapport ¨¤ des animaux qui n'avaient pas re?u d'¨¦dulcorants.

Dans un essai contr?l¨¦ et randomis¨¦ chez l'homme, un r¨¦gime alimentaire sans ¨¦dulcorant de synth¨¨se a diminu¨¦ significativement la pr¨¦sence de sympt?mes gastro-intestinaux apr¨¨s 5 semaines : sati¨¦t¨¦ pr¨¦coce, br?lures ou? douleurs r¨¦trosternales,? douleurs ¨¦pigastriques,? douleurs abdominales, inconfort post-prandial. Au d¨¦but de l'¨¦tude, plus de 50% des participants avaient au moins un sympt?me La douleur ¨¦pigastrique (35?%) et l'inconfort post-prandial (20?%) ¨¦taient les principaux sympt?mes ayant recul¨¦. Ainsi, dit le Dr Cotinat, l'¨¦limination d'¨¦dulcorants de synth¨¨se non caloriques de l'alimentation peut favoriser la motilit¨¦ gastro-intestinale et la vidange gastrique, ce qui pourrait am¨¦liorer la douleur et l'inconfort ¨¦pigastriques apr¨¨s avoir mang¨¦ ou bu. Dans cette m¨ºme ¨¦tude, un r¨¦gime alimentaire avec ¨¦dulcorants a augment¨¦ la diarrh¨¦e, la constipation et l'inconfort post-prandial. Ces inconv¨¦nients sont en partie dus ¨¤ l'impact des ¨¦dulcorants sur le microbiote, dit le Dr Cotinat.

Edulcorants et microbiote

En ¨¦tudiant l'influence des ¨¦dulcorants artificiels sur des souris de laboratoire et sur des volontaires, des chercheurs isra¨¦liens ont rapport¨¦ dans Nature que ces faux sucres perturbent la composition de la flore intestinale, ainsi que la capacit¨¦ ¨¤ utiliser le glucose.??Les ¨¦dulcorants artificiels ont ¨¦t¨¦ introduits massivement dans notre alimentation avec l'id¨¦e de r¨¦duire les apports caloriques et de normaliser les niveaux de glucose sanguin sans remettre en cause notre app¨¦tence pour le sucr¨¦? ¨¦crivent les chercheurs. ?Mais nos travaux sugg¨¨rent qu¡¯ils pourraient avoir directement contribu¨¦ ¨¤ renforcer l'¨¦pid¨¦mie qu'ils ¨¦taient cens¨¦s combattre?.

Trois ¨¦dulcorants tr¨¨s r¨¦pandus - aspartame, sucralose et saccharine ¨C ont ¨¦t¨¦ ajout¨¦s ¨¤ de l'eau ing¨¦r¨¦e par les souris, aux doses journali¨¨res admissibles fix¨¦es par les autorit¨¦s de sant¨¦ am¨¦ricaines ajust¨¦es au poids des animaux.?Les souris ont d¨¦velopp¨¦ une intol¨¦rance au glucose contrairement ¨¤ celles qui n'avaient ing¨¦r¨¦ que de l'eau ou de l'eau sucr¨¦e. L'exp¨¦rience a ¨¦t¨¦ r¨¦p¨¦t¨¦e sur d'autres souris ¨¤ des doses variables d'¨¦dulcorants, avec le m¨ºme r¨¦sultat.?L'intol¨¦rance au glucose survient lorsque l'organisme r¨¦agit moins aux effets de l'insuline pour contr?ler le taux de sucre dans le sang. Elle pr¨¦c¨¨de le diab¨¨te.

Lire : Le sucralose, l'¨¦dulcorant qui diminue la sensibilit¨¦ ¨¤ l'insuline

Comme ils pensaient que ces troubles pouvaient ¨ºtre li¨¦s ¨¤ la flore intestinale, les chercheurs ont transplant¨¦ des excr¨¦ments provenant de souris nourries avec des ¨¦dulcorants sur des souris d¨¦barrass¨¦es de leurs propres bact¨¦ries gr?ce ¨¤ un traitement antibiotique.?Ces souris ont pr¨¦sent¨¦ ¨¤ leur tour une intol¨¦rance au glucose.

Et chez l'homme ?

A partir de questionnaires alimentaires, les chercheurs ont d¨¦termin¨¦ chez 380 personnes que celles qui consommaient le plus d¡¯¨¦dulcorants avaient une glyc¨¦mie ¨¤ je?n et une intol¨¦rance au glucose plus importantes. Et ce, ind¨¦pendamment de leur poids. Ils ont?aussi test¨¦ leur hypoth¨¨se sur 7 volontaires qui n'avaient pas l'habitude de consommer des ¨¦dulcorants. Apr¨¨s avoir pendant 7 jours re?u les doses journali¨¨res admissibles, quatre d'entre elles ont pr¨¦sent¨¦ des taux ¨¦lev¨¦s de glucose ainsi que des modifications de la flore intestinale.

Selon le Dr Eran Elinav de l'Institut Weizmann en Isra?l, ¨¤ l'origine de l'¨¦tude, certaines bact¨¦ries pourraient interagir avec les compos¨¦s chimiques des ¨¦dulcorants - qui ne sont pas absorb¨¦s par l'intestin - en favorisant des r¨¦actions inflammatoires ¨¤ l¡¯origine de troubles m¨¦taboliques tels que l'intol¨¦rance au glucose ou le diab¨¨te.

D'autres preuves de la toxicit¨¦ des ¨¦dulcorants sur le microbiote

Une ¨¦tude parue dans la revue Molecules a confirm¨¦ la toxicit¨¦ de six ¨¦dulcorants pour les bact¨¦ries du microbiote intestinal : l¡¯aspartame (E951), le sucralose (E955), la saccharine (E954), le n¨¦otame (E961), l¡¯advantame (E969), et l¡¯ac¨¦sulfame K (E950). Ces six mol¨¦cules sont autoris¨¦es par les autorit¨¦s de sant¨¦ am¨¦ricaines et europ¨¦ennes.

Les chercheurs des universit¨¦s Ben Gourion du Neguev en Isra?l et de Nanyang ¨¤ Singapour ont modifi¨¦ des bact¨¦ries Escherichia coli bioluminescentes pour qu¡¯elles fassent de la lumi¨¨re en pr¨¦sence de mol¨¦cules toxiques. Ils ont ainsi montr¨¦ que les ¨¦dulcorants ¨¦taient toxiques dans ce mod¨¨le de bact¨¦ries, ce qui sugg¨¨re qu¡¯ils le sont aussi sur les bact¨¦ries de la flore intestinale, dont fait partie Escherichia coli. L¡¯¨¦dulcorant qui paraissait le plus toxique pour les bact¨¦ries ¨¦tait la saccharine (E954).

Pour Ariel Kushmaro, un des auteurs de cette recherche, ? ceci est une autre preuve que la consommation d'¨¦dulcorants artificiels affecte n¨¦gativement l'activit¨¦ microbienne intestinale, qui peut causer un large ¨¦ventail de probl¨¨mes de sant¨¦. ? En effet, un d¨¦s¨¦quilibre du microbiote intestinal est associ¨¦ au diab¨¨te et ¨¤ l¡¯ob¨¦sit¨¦.

En pratique?

Si vous souffrez de troubles digestifs fonctionnels, il existe des solutions ¨¦prouv¨¦es qui apportent un soulagement durable au reflux, des solutions qui ¨¦vitent les complications et la prise prolong¨¦e de m¨¦dicaments potentiellement dangereux. Par exemple, les personnes souffrant d'un reflux gastro-oesophagien se voient souvent prescrire avec des m¨¦dicaments bloqueurs d¡¯acidit¨¦ ; ceux-ci permettent d¡¯am¨¦liorer la qualit¨¦ de vie, mais dit le Dr Cotinat,?? ils ne s¡¯attaquent pas ¨¤ la cause du reflux??. Le traitement nutritionnel consiste ¨¤ augmenter les aliments protecteurss et supprimer ceux qui sont n¨¦fastes comme les aliments ultra-transform¨¦s, les produits sucr¨¦s et les produits light. Pour plus de d¨¦tails lire Soignez le reflux naturellement.

A lire : Sugarland et Sucre, l'am¨¨re v¨¦rit¨¦

La s¨¦lection

Publicit¨¦

Les meilleurs livres et compl¨¦ments alimentaires s¨¦lectionn¨¦s pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

D¨¦couvrir la boutique logo Nutrivi

A d¨¦couvrir ¨¦galement

Back to top