Les meilleurs indicateurs de long¨¦vit¨¦

Par Priscille Tremblais - Journaliste scientifique Publi¨¦ le 04/05/2016 Mis ¨¤ jour le 16/06/2022
Actualit¨¦

Monter les escaliers, boire du th¨¦, ¨ºtre optimiste¡­ les caract¨¦ristiques de ceux qui vivent longtemps.

Nos experts pour ce th¨¨me

  • Dr Jason Fung, n¨¦phorologue et chef de clinique ¨¤ Toronto
  • Dr James Nicolantonio, chercheur et pharmacologue ¨¤ l'Institut de sant¨¦ cardiovasculaire de?Kansas City (Missouri)
  • Ils sont les auteurs de La Solution Long¨¦vit¨¦

Les t¨¦lom¨¨res

Les t¨¦lom¨¨res?sont des structures situ¨¦es ¨¤ l¡¯extr¨¦mit¨¦ de nos chromosomes qui pourraient jouer un r?le dans le vieillissement et les maladies li¨¦es ¨¤ l¡¯?ge. A chaque division cellulaire, les t¨¦lom¨¨res raccourcissent. Une alt¨¦ration des t¨¦lom¨¨res ou leur longueur trop courte a ¨¦t¨¦ associ¨¦e au d¨¦veloppement de maladies li¨¦es ¨¤ l¡¯?ge comme le cancer, les maladies cardiovasculaires, la maladie d¡¯Alzheimer, la maladie de Parkinson. En vieillissant, on voit ses t¨¦lom¨¨res raccourcir. On ne peut pas modifier son ?ge mais on peut agir sur les facteurs qui contribuent ¨¤ pr¨¦server la longueur des t¨¦lom¨¨res. "Mais ¨¤ c?t¨¦ des t¨¦lom¨¨res dont l'int¨¦r¨ºt est parfois remis en cause, il existe de bons indicateurs du temps qu¡¯il reste ¨¤ vivre", dit le Dr Jason Fung.

Le record de long¨¦vit¨¦ de Jeanne Calment pas pr¨¨s d¡¯¨ºtre battu, mais¡­
Dans un article de Nature, des g¨¦rontologues s¡¯accordent pour dire que les 122 ans et 5 mois de Jeanne Calment ne sont pas pr¨¨s d¡¯¨ºtre battus. La deuxi¨¨me plus grande long¨¦vit¨¦ est attribu¨¦e ¨¤ l¡¯Am¨¦ricaine Sarah Knauss, d¨¦c¨¦d¨¦e ¨¤ l'?ge de 119 ans en 1999. Cependant, Shripad Tuljapurkar, biod¨¦mographe ¨¤ l'Universit¨¦ de Stanford en Californie, a mis en 2018 en ¨¦vidence une am¨¦lioration constante de l'esp¨¦rance de vie des sexag¨¦naires aux ?tats-Unis, au Japon et en Su¨¨de. ? Nous sommes, dit-il, capables de faire vivre les gens plus longtemps. Et je ne vois pas de ralentissement. ? Le d¨¦mographe fran?ais Jean-Marie Robine (Inserm, Paris) pense aussi que l'esp¨¦rance de vie globale augmente. Dans un article de 2021, il a analys¨¦ les donn¨¦es d¨¦mographiques fran?aises pour surveiller l'?ge le plus ¨¦lev¨¦ atteint par au moins 30 personnes d¨¦c¨¦d¨¦es au cours d'une ann¨¦e donn¨¦e. Cet ?ge a r¨¦guli¨¨rement augment¨¦, passant de 99 ans en 1946 ¨¤ 109 ans en 2016. Mais il souligne qu¡¯on assiste probablement ¨¤ un ph¨¦nom¨¨ne connu sous le nom de compression de la mortalit¨¦, selon lequel les populations survivent g¨¦n¨¦ralement jusqu'¨¤ des ?ges plus avanc¨¦s sans que les limites absolues de la long¨¦vit¨¦ soient repouss¨¦es de mani¨¨re significative. Autrement dit, la survie jusqu¡¯¨¤ 100 ans est meilleure, mais l'esp¨¦rance de vie restante ¨¤ l¡¯?ge de 100 ans est la m¨ºme, sans aucun progr¨¨s document¨¦ au cours des 80 derni¨¨res ann¨¦es. Les supercentenaires pourraient avoir certaines caract¨¦ristiques g¨¦n¨¦tiques qui leur permettent d'att¨¦nuer certains processus m¨¦taboliques critiques pour la long¨¦vit¨¦ extr¨ºme.

Les marqueurs plus efficaces que la longueur des t¨¦lom¨¨res

Plut?t que la longueur des t¨¦lom¨¨res, des mesures simples comme l¡¯?ge et l¡¯aptitude ¨¤ monter des escaliers ou ¨¤ marcher sur une courte distance donneraient une meilleure id¨¦e de la long¨¦vit¨¦ d'un individu. C¡¯est le r¨¦sultat de travaux qui se sont int¨¦ress¨¦s aux taux de d¨¦c¨¨s de 2672 Am¨¦ricains de plus de 60 ans, 923 personnes de plus de 61 ans du Costa Rica et 976 personnes de 53 ans et plus habitant Ta?wan. L¡¯objectif de cette recherche ¨¦tait de trouver comment des mesures comme l¡¯?ge, la mobilit¨¦, le tabagisme, pouvaient pr¨¦dire le d¨¦c¨¨s sur une p¨¦riode de cinq ans, par rapport ¨¤ la longueur des t¨¦lom¨¨res.

L¡¯?ge ¨¦tait naturellement le meilleur pr¨¦dicteur de long¨¦vit¨¦, et la longueur des t¨¦lom¨¨res n¡¯avait pas vraiment plus de valeur pr¨¦dictive que le hasard. Diff¨¦rentes variables apparaissaient comme plus efficaces pour pr¨¦dire la dur¨¦e de vie de l¡¯individu : la mobilit¨¦, l¡¯auto-¨¦valuation de sa sant¨¦, le tabagisme, la cognition, ou des marqueurs biologiques comme la prot¨¦ine C-r¨¦active (CRP). Pour Dana Glei, du Georgetown University¡¯s Center for Population and Health (Washington), principal auteur de ces travaux, les donn¨¦es scientifiques sur la longueur des t¨¦lom¨¨res ont pu ¨ºtre exag¨¦r¨¦es par les m¨¦dias et elle est formelle : il n¡¯y a pas ¨¤ l'heure actuelle de preuve qui sugg¨¨rent d'utiliser la longueur des t¨¦lom¨¨res pour savoir combien de temps un patient va vivre. Le Dr James Nicolantonio met aussi en garde les consommateurs : ? Sur Internet, il se vend des kits pour tester la longueur de vos t¨¦lom¨¨res et des suppl¨¦ments qui sont vant¨¦s pour aider au maintien des t¨¦lom¨¨res. Il faut s'en m¨¦fier. ?

Un corps sportif et muscl¨¦

D¡¯apr¨¨s une ¨¦tude de l¡¯universit¨¦ de Los Angeles, la masse musculaire serait ¨¦galement un bon indicateur de long¨¦vit¨¦ chez les personnes ?g¨¦es. Elle a analys¨¦ les donn¨¦es de 3659 personnes qui appartenaient ¨¤ l¡¯¨¦tude NHANES III (National Health and Nutrition Examination Survey) entre 1988 et 1994. Il s'agissait d'hommes de plus de 55 ans et de femmes de plus de 65 ans dont la composition du corps a ¨¦t¨¦ mesur¨¦e gr?ce ¨¤ l¡¯imp¨¦dance bio¨¦lectrique afin de d¨¦terminer un index de masse musculaire.

R¨¦sultats : la mortalit¨¦ toutes causes confondues ¨¦tait significativement plus basse? au sein des 25 % de personnes pr¨¦sentant l'indice musculaire le plus ¨¦lev¨¦ par rapport aux 25% qui avaient l¡¯indice le plus bas. Cette diminution du risque est de l'ordre de 19 ¨¤ 20 % selon les mod¨¨les statistiques. Pour Arun Karlamangla, auteur de l¡¯¨¦tude et sp¨¦cialiste en g¨¦riatrie, ?plus la masse musculaire est ¨¦lev¨¦e, plus le risque de d¨¦c¨¨s est bas?. Les m¨¦decins devraient donc chercher des moyens de conserver une bonne masse musculaire chez les patients ?g¨¦s. Si cette ¨¦tude ne prouve pas de relation de cause ¨¤ effet, elle permet cependant d'affirmer que la masse musculaire est associ¨¦e au risque de d¨¦c¨¨s.

Lire : Faire un peu de jogging permet de vivre beaucoup plus longtemps?


Une alimentation riche en polyph¨¦nols

"On sait qu'un r¨¦gime m¨¦diterann¨¦en ou de type Okinawa, deux r¨¦gimes riches en polyph¨¦nols, produit des centenaires, il existe donc probablement un autre indicateur alimentaire de long¨¦vit¨¦ : la teneur en polyph¨¦nols de l'alimentation", pr¨¦cise le Dr Jason Fung. Une ¨¦tude espagnole a utilis¨¦ les mesures en polyph¨¦nols urinaires chez 807 hommes et femmes de plus de 65 ans vivant en Toscane (Italie). Les polyph¨¦nols sont des mol¨¦cules antioxydantes pr¨¦sentes dans les fruits et l¨¦gumes, mais aussi le chocolat, le caf¨¦, le th¨¦.

R¨¦sultats : une association entre des apports ¨¦lev¨¦s en polyph¨¦nols et une r¨¦duction du risque de mortalit¨¦ a ¨¦t¨¦ observ¨¦e. Les personnes dont les taux de polyph¨¦nols urinaires ¨¦taient les plus ¨¦lev¨¦s (> 650 mg/jour) avaient une r¨¦duction de 30 % de leur risque de mortalit¨¦, par rapport ¨¤ ceux dont les apports ¨¦taient les plus faibles (< 500 mg/jour). Pour vous faire une id¨¦e de ce que repr¨¦sentent ces quantit¨¦s : des fruits comme les pommes, raisins, poires, cerises, baies contiennent 200 ¨¤ 300 mg de polyph¨¦nols pour 100 g de fruit frais.

Les polyph¨¦nols pourraient jouer un r?le dans la pr¨¦vention de diff¨¦rentes maladies chroniques. Mais ils pourraient aussi n'¨ºtre qu'un marqueur de la consommation ¨¦lev¨¦e de v¨¦g¨¦taux, th¨¦, tisanes... En effet les personnes ayant un r¨¦gime riche en fruits et l¨¦gumes pr¨¦sentent g¨¦n¨¦ralement un risque r¨¦duit de maladies chroniques et de mortalit¨¦.

Lire : Pourquoi le r¨¦gime m¨¦diterran¨¦en permet de vivre plus longtemps en bonne sant¨¦?


Avoir le moral au beau fixe

Des chercheurs des universit¨¦s de Caroline du Nord et de Colorado Boulder ont ¨¦tudi¨¦ le lien entre bonheur et long¨¦vit¨¦ chez 30 000 adultes aux Etats-Unis. Parmi les questions pos¨¦es aux participants, ils devaient dire s'ils ¨¦taient tr¨¨s heureux, assez heureux ou pas heureux. Ensuite, les chercheurs ont utilis¨¦ les bases de donn¨¦es des d¨¦c¨¨s (General Social Survey-National Death Index) pour voir s'il y avait un lien entre les r¨¦ponses donn¨¦es et le risque de mourir dans les trois d¨¦cennies.

R¨¦sultats : par rapport aux personnes tr¨¨s heureuses, le risque de d¨¦c¨¨s augmentait de 6 % chez ceux qui se disaient assez heureux et de 14 % chez ceux qui ne se disaient pas heureux. Ces r¨¦sultats s'observaient ind¨¦pendamment du revenu, de la sant¨¦ ou du statut marital des participants. "Une des explications, commente le Dr Nicolantonio, serait que les personnes heureuses g¨¦reraient mieux le stress et auraient plus d'amis."

Le Dr Nicolantonio souligne que les ¨¦conomistes portent surtout leur attention sur l'¨¦conomie, les criminologues sur la s¨¦curit¨¦ et la pr¨¦vention de la violence et les d¨¦fenseurs de la sant¨¦ publique sur les comportements malsains, mais que ?nous manquons une variable importante si nous n¨¦gligeons le bonheur.?

Pour en savoir plus, lire : La solution long¨¦vit¨¦?- Lire un extrait ici

R¨¦f¨¦rences
  1. Eisenstein M. et al. Does the human lifespan have a limit? Nature. 2022 Jan;601(7893):S2-S4.
  2. Glei DA, Goldman N, Risques RA, Rehkopf DH, Dow WH, Rosero-Bixby L, Weinstein M. Predicting Survival from Telomere Length versus Conventional Predictors: A Multinational Population-Based Cohort Study. PLoS One. 2016 Apr 6;11(4):e0152486. doi: 10.1371/journal.pone.0152486.
  3. Preethi Srikanthan, Arun S. Karlamangla. Muscle Mass Index as a Predictor of Longevity in Older-Adults. The American journal of medicine. 20 February 2014. Article in Press DOI: 10.1016/j.amjmed.2014.02.007.
  4. Zamora-Ros R, Rabassa M, Cherubini A, Urp¨ª-Sard¨¤ M, Bandinelli S, Ferrucci L, Andres-Lacueva C. High concentrations of a urinary biomarker of polyphenol intake are associated with decreased mortality in older adults. J Nutr. 2013 Sep;143(9):1445-50.
  5. Elizabeth M. Lawrence, Richard G. Rogers, Tim Wadsworth, Happiness and longevity in the United States, Social Science & Medicine, Available online 18 September 2015, ISSN 0277-9536.

La s¨¦lection

Publicit¨¦

Les meilleurs livres et compl¨¦ments alimentaires s¨¦lectionn¨¦s pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

D¨¦couvrir la boutique logo Nutrivi

A d¨¦couvrir ¨¦galement

Back to top